L'ASSOMPTION : Congrégations et Organigramme

 

LES CONGRÉGATIONS

 

   

Les six congrégations de l'Assomption

 

Les six premières congrégations de l'Assomption, dont cinq sont issues de la France et dont une seule forme le rameau masculin, présentent à l'évidence des traits de famille, de caractère, d'apostolats communs fortement marqués. Toutes d'ailleurs portent dans leur nom le dénominateur officiel d'Assomption, même s'il existe en leur temps et même avant elles d'autres familles religieuses de l'Assomption tout à fait indépendantes de leur esprit et de leur fondation.

Les voici dans l'ordre chronologique de leurs origines :

  • Les Religieuses de l’Assomption à Paris (Seine), rue Férou, en 1839. Fondatrice, Anne Eugénie Milleret de Brou, sainte Marie Eugénie de Jésus en religion, née à Metz le 25 août 1817, orpheline de mère en 1832, convertie en 1836, rencontre l'abbé Combalot en 1837, est formée à la vie religieuse chez les bénédictines du Saint-Sacrement à Paris puis à la Visitation de la Côte Saint André (Isère), elle est sous la direction spirituelle du P. d'Alzon à partir de 1841 (élue supérieure), fondatrice à 22 ans, profession perpétuelle à Noël 1844, déposée de sa charge en 1894, béatifiée le 9 février 1975 par le pape Paul VI, canonisée le 3 juin 2007 par le pape Benoît XVI.                                  
  • Les Augustins de l'Assomption, dits Assomptionnistes (AA) Les Augustins de l'Assomption (a.a.) constituent une congrégation de religieux catholiques (prêtres et frères) fondée à Nîmes par le père Emmanuel d’Alzon en 1845, approuvée par Rome en 1857 (décret de louange), en 1864 (décret d'approbation) et 1923 (décret d'approbation définitive des Constitutions).La règle de la congrégation est inspirée de celle de Saint Augustin d’Hippone. Cette congrégation internationale est, en France, propriétaire des Éditions du Centurion et du groupe de presse Bayard dont les titres principaux sont le quotidien La Croix et l'hebdomadaire Le Pèlerin. Spécialisée dans l'organisation de pèlerinages depuis sa fondation, elle est en particulier impliquée dans l'organisation du pèlerinage national à Lourdes pour le 15 août.
  • Les Sœurs Missionnaires de l’Assomption (MSA), fondées en 1852 au Cap (Afrique du Sud), par scission d'avec les Religieuses de Paris. Congrégation fondée par scission d'avec les RA en 1852 par mère Marie Gertrude Hennigsen (1822-1904). Supérieure générale actuelle : Sœur Barbara Standing maison généralice à Johannesburg (Afrique du Sud). 69 religieuses, 10 communautés.
  • Les Oblates de l’Assomption, religieuses missionnaires (OA), fondées à Rochebelle du Vigan (Gard) en mai 1865. Les fondateurs sont le P. d'Alzon (1810-1880) et Marie Correnson, en religion Mère Emmanuel Marie de la Compassion (1842-1900), jeune fille de la bourgeoisie nîmoise, née à Paris le 28 juillet 1842. Elle fut choisie par le P. d'Alzon et établie comme supérieure générale.
  • Les Petites Sœurs de l’Assomption (P.S.A.), fondées à Paris (Seine) en juillet 1865, rue Vanneau, puis rue Saint Dominique. Les P.SA. ont été fondées conjointement par le P. Etienne Pernet AA (1824-1899) et sœur Antoinette Fage en religion mère Marie de Jésus (1824-1883). Le P. d'Alzon a éprouvé une grande admiration pour la co-fondatrice des PSA dont la rencontre avec Étienne Pernet fut déterminante. La congrégation a été fondée en juillet 1865 à Paris et s'est consacrée depuis ses origines aux soins gratuits des malades pauvres à domicile. Elle est reconnue en 1875 par l'archevêque de Paris, le cardinal Guibert, obtient les approbations de Rome en 1897 et 1901. En 1946 la congrégation centralisée est divisée en provinces ; en 1949, elle absorbe les Servas dos Pobres du Portugal ; en 1962 elle absorbe les Petites Sœurs des Champs fondées en 1844 à Gandalou (Tarn et Garonne) par l'abbé Jean-Baptiste Marie Delpech (1807-1887). En 1993 est officialisée la scission d'avec une partie de la province italienne qui devient la congrégation des Sœurs de la Charité de l'Assomption (SCA).                                                                                            
  • Les Orantes de l'Assomption(ORA) ont été fondées à Paris le 8 décembre 1896 au 14 rue Berton chez les Oblates de l'Assomption, les Orantes y habiteront presque 5 ans. Après plusieurs déménagements successifs rue Desbordes-Valmore 75016, elles habitent à Sceaux (Hauts-de-Seine)en 1920, à Bonnelles en 1970 (Yvelines), la maison généralice s'installe à Cachan puis à Créteil en 2009, (Val-de-Marne). Aux origines des Orantes, le P. François Picard, AA (1831-1903) et mère Isabelle Marie de Gethsémani (1849-1921), née Isabelle de Clermont-Tonnerre, épouse Henri d'Ursel en 1873. Branche contemplative de l'Assomption, Congrégation de droit diocésain internationale, restée de taille modeste, elle a absorbé en 1941 celle des Sacramentines de Marseille, fondées en 1639 par le P. Antoine Le Quien O.P

 33ème chapitre général 2016

 

Le chapitre démarre le vendredi 28 avril à 8h00 et se termine le mercredi 17 mai 2016 en soirée.

 

Membres de droit

– P. Benoît Grière, Supérieur général
– P. Richard Lamoureux, ancien Supérieur général

– P. Emmanuel Kahindo Kihugho
– F. Didier Remiot
– P. John Franck
– P. Marcelo Marciel
– P. Bernard Le Léannec
– P. Juan Carlos Marzolla (*)
– P. Luiz Gonzaga da Silva (*)
– P. Benoît Gschwind
– P. Joseph Etienne Ratalata Rafanambinamtsoa
– P. José Miguel Diaz Ayllon
– P. Protais Kabila Kalondo

Délégués élus

• Province Andine

– P. Bolivar Paluku Lukenzano (*)

– P. Marco Silva Serrano (*)

• Province du Brésil

– P. Marco Lucio Bento de Souza

• Province d’Europe

– P. Jean-Paul Sagadou (*)
– P. Paul Hung Nguyen Van (*)
– P. Laurent Bodart
– F. Milad Yacoub (*)
– P. Jean-François Petit
– P. Dominique Greiner
– P. André Antoni
– P. Arnaud Alibert (*)
– P. Philippe Muhindo Ndungo (*)

– P. Vincent Cabanac (*)
– P. Cezar Andrei (*)

• Province de Madagascar

– P. Erick Raharivelo (*)
– P. Louis-Martin Rakotoarilala (*)

 

Les Chapitres généraux à l’Assomption

  • Neuf premiers chapitres eurent lieu sous le Père d’Alzon (1850- 1879)

  • Quatre sous le P. Picard (1880-1898)

  • Trois sous le P. Bailly (1903-1917)

  • Deux sous l’intérim du P. Maubon

    (1917-1923)

  • Quatre sous le P. Quenard (1923-1952)

  • Trois sous le P. Dufault (1952-1969)

  • Un sous le Père Charpentier (1969-1975)

  • Deux sous le P. Stéphan (1975-1987)

  • Deux sous le P. Maréchal (1987-1999)

  • Deux sous le P. Lamoureux (1999-2011).

    Quatorze chapitres se sont tenus à Rome, sept à Nîmes, deux à Clichy-la-Garenne, deux à Livry, deux à Louvain,
    un à Limpertsberg, un à Notre-Dame

    de Lumières, un à Paris, un aux Essarts. La durée des chapitres varie, car ceux-ci sont souverains pour xer leur durée, leur ordre du jour.

    C’est donc le premier chapitre général à Lyon et le premier en France depuis 1975.

 

• Province d’Afrique

– P. Jean-Marie Paluku Meso
– P. Benard Odhiambo Yala (*)
– P. Antigon Bahati (*)
– P. Jean-Claude Kasongo Mayamba (*)

– P. François Tshiamala Katalayi (*)
– P. Michaël Kakule Tsongo (*)
– P. Thierry Kambale Kahongya (*)
– P. Salvator Kasereka Musande (*)
– P. Ephrem Kasereka Kapitula
– P. Wilfrid Kibanda

• Province Amérique du Nord - Philippines

– P. Dennis Gallagher
– P. Bernard Holzer
– P. Édouard Shatov (*)

Invités

– P. Jay Lituañas (*)

– P. Michel Kubler

Participants laïcs

• Commission internationale

– Marie-Claire Rouquet

– Paco Rentero
– Victoria Prada

• Afrique

– Eric Paluku Kihundu
– Mary Njeri Wanyoire
– Marie Stella Kahambu Vumilia

• Amérique du Nord/Philippines

– Pat Haggerty
– Chantal Rouette

• Province Andine

– Silvia Cavadini

– Nancy Diaz

• Brésil

– Lucíola Cruz Paiva Tisi

• Europe

– Karem Bustica
– Jean Nicolas Sabbag

– Jef De Lombaerde

• Madagascar

– Marie Urbain Ramiaramanana

Traducteurs-interprètes

– F. Anastasio Calle
– P. Oswaldo Garcia Sanchez
– P. Gilles Blouin
– P. Jean-Baptiste Kambale Migheri

– P. Yves Nzuva Kaghoma
– P. Raymond Kasereka Syayipuma

Secrétariat

– P. Jean-Luc Eckert

– P. Michel Kubler
– Nicolas Crouzier

Chargé de la communication

– F. Robert Migliorini

Prédicateur

– P. Marie-Bernard Kientz

(*) première participation à un chapitre général 

 

ORGANIGRAMME DE L’ASSOMPTION

 

 

   A la tête de la Congrégation des Augustins de l'Assomption il y a

Un Père Supérieur Général, le T.R.P Benoît GRIERE

   La Congrégation se décompose en 7 Provinces avec à leur tête un Père Supérieur Provincial.

 

 A la Province de France sont rattachées diverse communautés et régions:

  • Région d'Angleterre
  • Mission d'Orient (Bulgarie, Grèce, Israël, Roumanie Russie, Turquie)
  • Le Burkina Fasso
  • La Corée
  • l'Italie
  • Le Togo 

 

 Personnes morales rattachées à l'Assomption :

 

  • Bayard Presse : P André Antoni
  • Association N-D de Salut et Pèlerinage National
  • Services de l'économat
  • Service librairie
  • Service abonnements
  • Services de l'immobilier : Mr Jeff Tremblay
  • L'Assomption et ses oeuvres
  • Procure Missionnaire : P. Jacques Nieuviarts
  • Auberge de jeunesse Adveniat : Nicolas Potteau
  • Etudes Byzantines   
  • Etudes Augustiniennes

 

 



La congrégation des Assomptionnistes compte actuellement 900 religieux et les sœurs Oblates, fondée en 1865 par le P.d’Alzon, sont 557, dans 78 communautés et 24 nationalités. Et avec vous, quelle grande famille. (2012)